Boys & girls, différents? Évidemment!

J’entends/lis souvent que les femmes sont compliquées. Qu’elles ne savent pas ce qu’elles veulent. Qu’elles ne comprennent pas (à croire qu’on est fournit qu’avec un duo de neurones). Et j’en passe. Je reconnais que quelques fois, je ne comprends pas mes comparses, et pire, je ne me comprends pas moi-même, mais c’est un autre problème qui n’a rien à faire ici.

Lorsque ce genre de phrases (celles plus haut, suivez un peu) sort, il y a toujours un con quelqu’un pour ajouter que les hommes viennent de mars et les femmes de vénus, ou l’inverse je ne sais plus, comme si tout ceci était immuable et donc inévitable. Je m’insurge ! Je cris au scandale ! A l’infamie ! (Je fais bien la fille outrée non ?)

Non mais c’est vrai. La différence ne fait-elle pas toute la beauté du monde ? Le fait d’être chacun unique n’est pas censé être ce qui rend parfaite l’union entre deux personnes ?

Oui, les hommes et les femmes sont différents, ceci étant ça se voit au premier coup d’œil (pas chez tous, j’en conviens), ce n’est pas comme si depuis toujours on avait le moindre doute sur la question. On ne vous a pas menti sur la marchandise. A croire que certains tombent des nus en apprenant la nouvelle. Alors oui, nous ne fonctionnons pas tous de la même manière, mais ça vaut pour chaque être humain, ce n’est pas lié au genre mesdames, messieurs, mais à tant d’autres choses (éducation, environnement, caractère et j’en passe, on ne va pas faire de la sociologie maintenant), alors, s’il vous plait, cessez de faire les ignorants !

J’ai dans l’idée que ce serait plus simple si chacun d’entre nous étions fournis avec un manuel d’utilisation, mais, même s’il est évident que ça pourrait éventuellement être pratique, où serait la découverte de l’autre ? Quel intérêt aurions-nous de tout savoir avant même de parler à une personne ?

Lorsque j’entends (oui, j’entends beaucoup de choses) que deux personnes « ne sont pas assorties » ou encore qu’elles sont « totalement différentes » et que l’entourage (proche, ou non) dit qu’il ne comprend pas « pourquoi ils sont ensembles » ou, notamment dans les relations amoureuses, qu’en cas de rupture c’était « inévitable » à cause de ces dites différences, vous ne pouvez pas savoir à quel point ça peut me hérisser le poil !

C’est vrai, les couples ne naissent pas sans raison, et, souvent, ils ont des points communs en fonction du lieu de rencontre (il est évident que si vous rencontrez quelqu’un sur un terrain de tennis, il y a des chances pour que, comme vous, il aime le tennis…), mais saviez-vous que 30% des couples se formaient sur leur lieu de travail ? Or, et surtout à l’heure actuelle, tout le monde n’a pas le boulot de ses rêves ou ne serait-ce qu’un job qui le passionne, donc, peu de chance pour que le point commun de ces gens là soit l’amour de leur travail. On peut donc supposer qu’ils partent sur une base totalement vierge de points communs. Ce qui parfois créait des couples insoupçonnables, je vous l’accorde, mais des couples quand même.

L’essentiel n’est-il pas d’aimer les gens, plutôt que de chercher à comprendre leurs moindres faits et gestes ?

Publicités

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s