Chômeurs VS Sans Emploi

Ah les préjugés !

Comme je l’ai fait pour les anorexiques et compagnie dans un autre article disponible, j’aimerais vous parler des chômeurs et des personnes sans emploi. Je vous entends déjà crier que c’est la même chose alors qu’il y a une légère nuance tout de même. Légère peut-être, mais qui a son importance, en tout cas dans les statistiques. Car, si tous les chômeurs sont des gens sans emploi, les sans emploi, eux, ne sont pas tous des chômeurs, c’est-à-dire ne touchant pas tous le chômage. Et puis, les chômeurs sont encore considérés comme faisant partie des actifs de la population, ce qui n’est plus le cas des sans emploi. Ca, c’était juste pour qu’on parte sur les mêmes bases vous et moi.

©commentaireslibres.centerblog.net

En ce moment, avec la crise économique, les dettes des pays européens et les 8 milliards que la France doit sortir pour l’Europe, les esprits s’échauffent en voulant trouver des solutions. C’est sur, quand on sait que la France a un budget de 300 milliards d’euro par an, on pense tous qu’économiser 8 milliards dans tout ça ne devrait pas être le bout du monde. Les idées sont donc lancées à la v’là comme je te pousse par un peu tout le monde, comme, par exemple, par monsieur Gilles Carrez (rapporteur de la Commission des Finances) qui propose la création d’une nouvelle TVA à 8.9% en tant qu’intermédiaire aux TVA 19.6 et 5.5, qui toucherait la restauration et les travaux dans les logements, ce qui permettrait à la France de gagner 3 milliards (article ici). Soit. C’est une idée comme une autre même si je ne suis pas pour une TVA quelle qu’elle soit. On entend également parler d’une hausse du taux d’imposition pour les grosses entreprises dépassant les 150 millions de chiffre d’affaires, de freiner les dépenses de la sécurité sociale, de baisser les dotations aux organismes et entreprises publiques etc. Nous en saurons plus sur ce plan d’austérité lancé par l’Etat après le G20 (c’est-à-dire le 3 et 4 novembre).

Cependant, il n’y a pas que le Gouvernement et les Economistes qui parlent de cette crise et qui émettent des idées ! Le peuple français parle, et des fois, c’est pour taper à côté. Attention, je ne dis pas que les français sont abrutis, loin de là, et je suis plutôt ravie de voir que tout le monde s’intéresse à l’économie française, tout en espérant que ça donnera lieu à un peu plus de transparence pour les années à venir. Cependant, des amalgames sont souvent faits, dont celui concernant les chômeurs qui m’agacent fortement.

Nous entendons (car je suppose qu’il n’y a pas que moi qui l’entend) que les chômeurs profitent du système pour être gracieusement payé par l’Etat à se tourner les pouces et à dormir toute la journée. Premièrement, que les chômeurs qui n’ont jamais été harcelés par Pôle Emploi se lèvent car je n’en connais aucun. Entre les entretiens, les formations inutiles (comment faire son CV ?), les preuves à apporter concernant la recherche d’emploi et j’en passe, il est difficile de s’endormir sur ses lauriers ! Deuxièmement, et c’est sur ce point que j’aimerais insister, les personnes qui touchent le chômage ont TRAVAILLE, ne croyez pas que tout le monde y a droit, bien au contraire. Il faut avoir travaillé un certain laps de temps pour pouvoir y prétendre, et celui-ci est calculé en fonction de vos anciens salaires, une secrétaire ne touchera pas la même chose qu’un cadre, ce qui parait logique… mais pas pour tout le monde. Ce que nous appelons cotisations sociales salariales, c’est-à-dire la différence entre le salaire brut et le salaire net, sont, justement, prévues à cet effet. Elles payent, par exemple, les cotisations pour la retraite et, pour ce qui nous intéresse ici, le chômage.

Donc, vous l’aurez compris, nous cotisons chaque mois pour un chômage possible. Alors j’aimerais qu’on arrête de dire que les chômeurs profitent du système, car, outre le fait qu’ils aient cotisé pour ça, le chômage est plafonné en termes de durée, et même si vous avez travaillé pendant 20 ans, vous ne toucherez le chômage qu’au maximum deux ans. Au-delà, vous n’aurez plus d’aide de la part de Pôle Emploi. C’est aussi simple que ça, et ça vaut pour tout le monde.

Alors ne pensez pas qu’il serait possible en « éliminant » ceux qui, soit disant, profitent du système, la France pourrait faire des économies pour combler ses dettes. Des solutions il y en a sans doute, mais ce n’est pas là qu’elles se trouvent.

Publicités

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s