2 novembre

Bien qu’il ne me faille pas un jour précis pour penser à la mort ou aux gens qui sont « partis » comme on dit, j’ai pensé que c’était quand même plus adapté de le faire aujourd’hui.

Je pense ne pas trop m’avancer lorsque je dis que tout le monde pense à la mort. La sienne ou celle des autres. Bien sur, ce n’est pas quotidien, pas omniprésent, mais c’est là. Bien souvent, dans les moments les plus difficiles d’une vie, c’est là que ça arrive. Et bien évidemment, lorsqu’elle nous touche.

Malheureusement, au cours de ma (courte) vie, c’est une situation que j’ai bien trop souvent vécu.

Malgré le fait que la mort soit banalisée et qu’on en parle plus ou moins facilement, ça reste un moment difficile, voire traumatisant pour chacun d’entre nous.

Pour beaucoup, cet article sera inutile, pour moi, il est juste une pensée à toutes les personnes de ma famille, de mon entourage, qui m’ont quitté et à qui je ne cesse de penser.

Publicités