Le Grand BazART ouvre ses portes!

Afin de vous faire découvrir un webzine que j’aime lire régulièrement et pour remercier son Président de m’avoir permis de poser mes lignes sur leurs pages, je vous demande d’accueillir José, président du Grand BazART ! (J’aurais du faire des émissions TV, trouvez pas ?)

Mya0u : Alors, Prez’, avec tes mots, explique nous un peu ce qu’est le Grand BazART ?
José : C’est une maison bleue adossée à la colline, on ne frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clé. Plus sérieusement c’est avant tout, un espace de culture et conneries fait par des gens bien qui aiment l’art et qui ne se prennent pas la tête (oui, oui pour de vrai). Une sorte de couloir sans prétention avec une ampoule 30 watts pour essayer d’éclairer nos lecteurs sur les tendances du moment et de laisser une part belle aux artistes (notamment dans le cadre de Kartes Blanches) dans un webzine plaisant et pas trop chiant !

M : Par qui, comment et quand est né le bébé ?
J : En 2005. Octobre, sur l’une de mes idées un peu loufoque ! C’était dans un bar pourri rue d’Aligre dans le 12è : y’a sans doute mieux comme lieu d’accouchement !

(séquence nostalgie camarade)

Après un premier webzine en 1999 (le gros site, site arti  / trash et racoleur), j’ai rassemblé mes quelques potes artistes autour d’un comptoir et des bières en leur expliquant qu’internet permettait de montrer son talent et que plus on serait nombreux plus ça marcherait… Ils n’avaient même pas d’ordinateur, alors internet !!! On a quand même réussi à lancer le site, monter quelques coups (des soirées débiles comme « les filles portent pas de culotte »…) et surtout, nous avons réussi à séduire assez rapidement d’autres fous dans l’aventure.

Aujourd’hui le projet est bien plus structuré mais toujours aussi mal élevé (sale môme va !)

M : J’ai compté pas moins de 30 chroniqueurs, dont toi, présents sur LGB, chacun trouve-t-il sa place ? Etes-vous complémentaires ou certains traitent-ils des mêmes sujets avec une plume différente ?
J : Plus de 30 kronikeurs ? Ca me fait penser qu’il nous faudrait un bus pour tous nous déplacer ! Je note l’idée ça aurait de l’allure un bus Grand BaZART !

Avant tout, le plus important est que chacun trouve du fun dans sa participation et puisse montrer son talent dans un webzine constamment renouvelé (on publie 6 jours / 7).Je trouve qu’au fil du temps, nous avons trouvé la bonne alchimie et le bon rythme : s’amuser tout en essayant de divertir les autres.

Par ailleurs, je précise que le projet est ouvert toute l’année aux nouvelles plumes, artistes, doux-dingues, représentants en slips (coton uniquement) qui souhaiteraient rejoindre l’aventure.

M : LGB, démocratie ou dictature du Prez ? Autrement dit, es-tu le seul à décider du choix de ton équipe et de la ligne éditoriale ou êtes vous plusieurs ? Et concernant les chroniqueurs, choisissent-ils eux-mêmes leurs sujets ou dois-tu donner ton aval avant traitement de celui-ci?
Dictature bien entendu. Mais bon… je n’ai encore pendu personne. Il faut que je reprenne. 

Comment ça fonctionne avec les kronikeurs ? C’est simple : une fois installé dans le paquebot  façon Croisière s’amuse, Isaac leur prépare un cocktail de bienvenu puis Julie les accompagne jusqu’à leur cabine. Le capitaine Stubbing passera à leur table lors du diner un peu plus tard (tenues de soirée vivement recommandées).

(rires enregistrés)

Pour répondre sérieusement, tous les kronikeurs sont libres de me proposer leur thèmes, envies, humeurs : c’est un projet participatif.

Après, il est vrai que je relis, je publie mais ne censure jamais rien en fait : je crois que tout le monde roule dans le même sens (sauf Muriel qui veut prendre ma place mais ma milice veille sur cette 5ème colonne !)

M : As-tu des envies particulières concernant le futur du webzine ? Des projets que tu as commencé à mettre en place ou bien une idée à soumettre aux lecteurs susceptibles de t’apporter leur aide quelle qu’elle soit ?
J : Depuis la rentrée, nous nous mettons en scène en photos grâce à notre photographe officielle (+ la fine équipe), pour des tableaux mettant en scène les kronikeurs dans des situations amusantes liées à leur kroniks. La dernière en date pour Halloween est visible ici. Nous travaillons déjà sur une nouvelle série pour noël intitulée FUCK NOEL qui sera disponible sur le site au moment des fêtes.

Une manière ludique de faire connaitre les auteurs du site et de développer notre penchant pour les performances artistiques.

D’ailleurs, nous avons aussi en projet, une série humoristique (format court) autour de l’univers Grand BaZART et de toute l’équipe pour 2012.

Enfin, le site lui continu d’accueillir de jeunes talents en Karte Blanche 2 à 3 fois par mois : on devrait pas s’ennuyer encore cette saison.

M : Un petit mot pour conclure ?

J : Rebuffade. Un mot que l’on utilise jamais au Grand BaZART mais qui fait joli dans une interview. Je vous laisse chercher la définition.
Merci pour l’invitation.
José Grand BaZART
Président Barbu
Que pourrais-je ajouter de plus à tout ça? Courez, volez, cliquez activement pour aller lire le Grand BazART, aimez la page Facebook et n’hésitez pas à tenter de rejoindre l’équipe si le coeur vous en dit!
Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Grand BazART ouvre ses portes! »

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s