Echap décortiqué par Mya0u

J’en ai tellement entendu parler qu’il fallait bien que je m’y penche ! J’ai donc passé 1h20 de ma vie, posée dans mon lit, scotchée à mon écran. Genre c’est la première fois que Mya0u découvre un film ? Non ! Mais c’est la première fois qu’il est réalisé par quelqu’un qu’elle a connu dans un autre monde et une autre vie.

Echap, c’est l’histoire de cinq nanas le lendemain d’une soirée bien arrosée qui se tape un petit délire séance de spiritisme qui part en live. Elles finissent persécutées par le fantôme d’un ancien camarade de classe un peu… COLLANT ! Et elles vont vite découvrir qu’on ne se débarrasse pas d’un cyber-esprit comme on bloque un contact facebook. (Vous l’aurez donc compris, le titre « Echap » c’est ce petit bouton de votre clavier qui permet de quitter une page, entre autre).

Image piquée sur facebook pour illustrer mon propos, mais on la pique pas à son tour! Merci!

Quand j’ai eu le film, j’ai vu « horreur, fantastique » dans le genre. Etant une FANA absolue de tout ce qui fait peur (dans les films, j’entends), du gore et des trucs paranormaux et occultes, je me suis dit que j’allais passer une bonne soirée ! Ce qui fut le cas, mais pas pour ces raisons là.

Le film n’a rien d’horreur ni de fantastique, bien qu’il y ait tout de même une histoire basée sur les fantômes, les esprits, l’occulte, la possession etc. et également de nombreuses références au genre, par exemple les sons qui t’arrivent d’un coup qui te font quand même sursauter quand tu t’y attends pas. Comme le dit si bien l’un des réalisateurs avec qui je viens de parler (comment je me la pète z’avez vu ?), Dist de Kaerth, le film n’est pas classable dans un genre précis et non seulement je suis d’accord avec ça, mais j’ai même envie de dire « tant mieux » parce que ça me gonfle de voir toujours la même chose. Ce n’est pas une histoire à aborder au premier degré, donc. On ne le regarde pas en cherchant à se foutre la trouille sinon c’est foutu.

Personnellement, mais ça ne tient qu’à moi, j’y ai vu une critique de la vie, de la société actuelle. Je vais essayer d’étoffer ma réponse sans vous spoiler le film à mort.

Déjà, la raison pour laquelle l’esprit vient s’attaquer à ces jeunes filles là est pour moi une métaphore de ce que peuvent subir les gens dont on se moque sans se rendre compte de la portée de nos mots. Ensuite, le côté cyber-esprit avec internet, les portables, facebook etc. est clairement une comparaison nette de la société actuelle qui ne peut se passer de la nouvelle technologie (moi la première) et qui n’en connait parfois (voire souvent) pas les limites. Et la fin (non, je ne vous la raconte pas, vous allez vous acheter le DVD et vous verrez) est synonyme, à mon sens toujours, qu’on répète sans cesse les mêmes erreurs, innocemment, inconsciemment peut-être aussi, mais les faits sont .

Dans l’ensemble, j’ai donc bien aimé le film, on sent bien que c’est du home made à petit budget, c’est sur, mais ça rajoute une french touch venue tout droit de Lorraine. J’ai beaucoup apprécié la BO, non, en faite je l’ai adoré. Mélange tantôt électro, tantôt métal, tantôt ambiant, moi j’aime! Je n’ai pas été fan du jeu d’acteurs que j’ai trouvé parfois sur joué, surtout certaines des filles, mais en soit, ça ne choque pas plus que ça, disons que ça fait partie des défauts du film que je mets sur le compte du manque cruel de financement. Je m’attendais à plus de sexe, connaissant le passé filmographique de Dist et vu qu’il y a tout de même 4 actrices de X dedans mais je n’ai pas été déçue, bien au contraire, ça change, j’en ai marre de voir d’énormes paires de nichons à l’air dès qu’il s’agit de faire dans l’horreur. (Note personnelle : l’actrice qui joue le rôle de Noémie, j’en suis dingue, son style déjà, son jeu aussi, et puis je la trouve carrément jolie!)

Je vous le conseille donc, avec une réserve : ne vous attendez pas à un film à prendre au premier degré, s’il vous plait, ni à un blockbuster américain à décorner un cocu. C’est bien de chez nous, et c’est tant mieux!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Echap décortiqué par Mya0u »

  1. j’ai vu ce film , et il m’a piqué au vif car proposé par l’une des antagonistes , a savoir noémie alazard ( dont j’avais pu apprecier la plastique via ses differends profils ; et ses talents – via ses divers relais sociaux ) . le concept est cheap mais comme je suis fan de toutes ces productions webtisées , j’adhére cependant . je reprends donc le trepas visuel de myaou , noemie est visuellement bandante et le jeu des autres actrices est charnelle – bien sur on sent l’amateurisme mais on ne parle pas ici de jeu d’acteur mais de volonté d’etre crédible . le scénario manque un peu de pêche mais on y voit un fond de synopsis prometteur , avec de bonnes idées – c’est comme toujours , quand le budget ne suit pas, dur d’y mettre les formes . je plussoie l’avis général , inutile de critiquer ce que vous même ne sauriez mettre en branle !!! je kiffe , et j’attends un remove de la sorte , …. ou une autre bonne idée de la part de miss alazard ( vachet ) ^^

    • Je pense surtout que c’est dommage que les gens n’y voient pas d’autres degrés que le premier! C’est comme regarder Saw pour le sang et les tripes et passer à côté de la critique de la justice et de la vengeance, de la patience, bref, de la leçon que donne le tueur en série (qui n’en est pas vraiment un, d’ailleurs).

      J’espère que mes mots auront eu l’effet désiré, à savoir, motiver les gens à être des spectateurs attentifs et réfléchis, et pas juste des moutons qu’on divertie.

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s