Mauvaise idée !

Dans la vie de toute personne utilisant les réseaux sociaux plus ou moins activement, il y a un moment où tout bascule : celui où tu découvres qu’il/elle utilise AUSSI les réseaux sociaux.

Il/elle, ce n’est pas ton ex, ton père ou ta copine, non, c’est un petit fléau, généralement entre 12 et 18 ans, qui partage une partie de ton ADN. Sœur, neveu, fils…
Oui, votre adolescent est un calvaire, mais pas seulement pour les autres utilisateurs qui se moquent allégrement de leurs tweet commençant par #Swag ou de leurs albums photos contenant pas moins de 200 photos de leur petite personne lors de leurs après-midi solitaires entre eux et l’appareil photo de leurs téléphones.
Non, c’est aussi le moment où tu découvres que, comme toi, le fléau raconte sa vie et que tu en fais partie.

Ainsi, tu tombes des nus en apprenant que « la daronne est trop relou », que « mon frère est chelou, tmtc, aiggghttt » ou que « azi j’vE pa allé le voir l’aut’ boulé ki m’sR doncl » et là, ton monde s’effrite. Le petit bout que tu as vu grandir, que t’as bercé, que t’as nourris, pour qui tu t’es inquiété et qui t’as couté bonbons se permet de parler de toi, et rarement en des termes élogieux !

Toi qui maitrises à la perfection tes paramètres de confidentialités, qui soigne tes comptes au cas où ton boss tomberait dessus, qui prend soin d’utiliser des pseudos pour rester un minimum incognito, te voilà sous le feu des projecteurs grâce à un gamin qui utilise nom et prénom, adresse et numéro de téléphone, qui poursuit les gens avec des « RT et je te follow » ou des « note ma #PP et je note la tienne », et qui, surtout, n’a aucune conscience du danger tant pour lui que pour toi.

 

Avant, je me moquais moi aussi de la petite génération Y (oui, petite, parce qu’une génération dure 20 ans, et je ne peux pas comparer ceux nés début 80’s et ceux de fin 2000) jusqu’à ce que je fasse cet amer constat.
Avant, moi aussi je me demandais ce que faisaient leurs parents qui ne contrôlaient pas les publications de leurs mômes, mais je dois reconnaitre que l’adolescent est fourbe et qu’il connait parfaitement bien les outils et fonctionnalités que lui offre internet.

 

Alors quoi ?
On s’habitue au fait que ces petits malins, le futur de notre monde, finiront par pourrir nos réputations, nos vies, nos réseaux ou… ? Bah, en fait, je ne vois pas trop ce qu’on peut faire, et c’est sans doute ce qui m’inquiète le plus…

 

.Image

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mauvaise idée ! »

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s