L’homme, ce pigeon toutes catégories

Oui, encore un article où je gueule, vous devez en avoir marre mais bon, que voulez-vous, je suis une femme ! (coucou le cliché)

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un truc qui me gave : on prend les gens pour des cons. Alors vous allez me dire que ce n’est pas d’aujourd’hui, et je suis bien d’accord, mais là, ça commence à faire beaucoup. Je vais cibler sur l’alimentation, parce que vous savez que c’est un sujet qui m’intéresse et qui, je pense, intéresse bon nombre d’entre vous.

Quand on décide de faire un peu gaffe à ce qu’on mange (que ce soit par préoccupation économique, écologique, santé, beauté…) mais qu’on se sait pas trop comment se débrouiller dans tout ça, on tend l’oreille.

La télé nous dit qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour ainsi que 3 produits laitiers, le net nous dit que les produits laitiers sont à proscrire ainsi que le gluten, on entend que le gras et le sucre font grossir, ce dernier est d’ailleurs souvent comparé à la cocaïne… Bref, on entend tout et son contraire.

Si, comme moi, vous considérez le net comme la plus grande base d’infos disponibles, vous pourrez donc voir que depuis un certain temps fleurissent les sites, vidéos & autres de coachs alimentaires. Quelle bonne idée, me direz-vous, voilà enfin des gens qui nous expliquent le pourquoi du comment ! Et c’est là que je m’énerve.

Voyez-vous, j’ai découvert il y a peu une chaine YouTube d’un coach naturel dont je tairais le nom. Ses vidéos, très instructives, m’ont passionnées. Je les ai quasiment toutes vues d’ailleurs. A la naissance de sa chaine, il parle, évidemment, de son site et de ses « ateliers ». Je me suis dit que c’était normal après tout, comme tout le monde, il essaye de se faire un peu de thune sur ce qu’il connait. Mais plus on avance dans les vidéos, plus la pub est présente pour le dit-site, les dits-ateliers… J’y suis donc passée sur le site en question. Soyons clairs, c’est cher. Le monsieur n’est pas médecin (mais, je ne lui en tiens pas rigueur, d’autres -médecins, eux- ne se gênent pas pour faire payer leurs bouquins et leurs programmes une blinde pour dire des conneries, lui à au moins le mérite de s’appuyer sur du concret et d’être sensé dans ses propos) mais prend quand même 50€/h.

« Oui, mais faut bien payer ses déplacements, son site… »
Oui, effectivement, il a des frais. Des frais qu’il n’aurait pas s’il faisait, comme d’autre, un simple blog, voire même un site, là où il prodiguerait ses conseils GRATUITEMENT. Mais y a aussi des sites « régimes » qui vous font casquer un « accompagnement » qui n’a RIEN de personnalisé (et c’est un comble…) On est pas en train de taper dans un sujet anodin là, on parle de nourriture, on parle de la source de la vie. Je vous parle pas de hobbys, de loisirs ou de trucs dont -à priori- on peut se passer.

Et voilà, ce qui m’agace. Ca m’agace parce qu’on te dit qu’il faut manger mieux, et j’approuve (une fois encore ce n’est pas le message que je dénigre, c’est la façon de faire), on te dit que les industriels nous la mette à l’envers pour se faire du pognon alors qu’ils en font autant !

Manger sain, ça coûte de l’argent. J’en ai assez des gens qui disent non, des gens qui te disent que c’est une question de priorité. Le salaire minimum en France il est pas à 2000€/mois, alors non, désolée, tout le monde n’a pas les moyens d’acheter des produits frais. C’est bien gentil de dénigrer les enseignes discounts, mais en attendant les prix permettent de nourrir une famille. De mal nourrir oui, mais de nourrir quand même, alors je ne sais pas s’il est préférable de vivre mal que de ne pas vivre selon eux, mais bon…

Alors, si en plus tu galères à acheter du frais, du saison (comme on le conseille pour les besoins nutritionnels), t’as pas les moyens de payer un coach. Ceux qui les ont, sont ceux qui ont déjà les moyens de vivre convenablement (parce que sinon je pense que ton pognon tu le mets ailleurs que dans un mec qui t’apprends à faire tes courses ou qui t’envoie un menu par semaine).

Du coup, je vais me permettre, moi, de faire de la pub.

Tout d’abord pour ZE blog végétalien (vous ne l’êtes peut-être pas, moi je tends à l’être alors je vous donne mes sources) d’Ophélie, aka Antigone XXI qui a pas mal de recettes sympas (entre autres, y a une page facebook aussi)

Ensuite, pour la chaine YT d’une jeune française, Candice, végétalienne aussi, qui vous parlera du sucre, du gluten et de pleins d’autres choses.
Là, au moins, c’est gratuit, et pourtant vous avez les mêmes infos !

Voilà, j’espère que mes petits liens vous aurons aider !

A bientôt !

Publicités

Blogs, Mode et Portefeuilles

J’aime dire de moi que je suis une junky du net. Et ce n’est pas si loin de la vérité.

Je ne suis pas réellement une geek comme on l’entend puisque, même si je me débrouille en informatique, je suis loin de connaitre Linux par cœur ou de me rencarder sur les derniers logiciels sortis. Moi, mon rayon, c’est la toile. On m’appelle la fouine, je trouve tout sur le net (dès lors que je sais ce que je cherche) et je passe un temps incroyable à lire. Notamment les blogs. Surtout les blogs de filles, en fait.

image de blogterritorial.expertpublic.fr

Je suis accro à la mode. Enfin, à MA mode. Aussi bien des fringues, des accessoires, du make up ou juste des astuces beauté comme on les appelle. Je dis ma mode parce que, même si je suis influencée par elle, j’ai encore mon mot à dire la concernant. Non, les leggins léopard je ne peux pas. Non, non. Je vogue donc plusieurs heures par jour sur des pages pleines de couleur, mais pas celles des webzines, des marques (sauf les eshop) mais celles des bloggeuses, parce que j’estime que le conseil ou l’idée d’un être humain lambda est plus utile que celui de ceux qui veulent me refourguer leur marchandise. Oui, certaines bloggeuses sont sponsorisées, mais je m’en fous.

Ca fait long comme intro non ?

Toujours est-il que je vois de plus en plus de marques utilisées par les blogs mode. Et on est pas chez Tati, mais plus dans le genre Asos voyez… Et perso, 60€ dans un top à fleur, No Way ! On va me dire oui mais la qualité etc. mais non, on peut trouver la même qualité de merde dans de grandes enseignes chers tout comme on peut trouver du mignon tout sympa dans la boutique d’à côté ! Alors autant côté make up, je peux comprendre qu’on y laisse un bras au passage en caisse, disons que si c’est pour se retrouver avec le faciès de Quasimodo suite à une allergie, je passe mon tour, mais les fringues ? En ce moment, le vintage est bien présent, les friperies (re)misent au gout du jour, ce n’est pas pour derrière se mettre à dépenser des sommes folles. Je préfère la quantité, mais c’est mon avis d’acheteuse compulsive ça.

Pour être bloggeuse mode faut donc un portefeuille proche de celui de Bill Gates ?

Et pendant qu’on parle d’argent, pourquoi les enseignes type Mim, Jennyfer ou même H&M, Zara, La City … ont vu leurs prix flamber en un rien de temps ? Je me rappelle quand ces boutiques ont commencé à fleurir, on trouvait des petits hauts à 5€, maintenant, même en solde ils sont plus chers. C’est pas une question de radinerie, c’est surtout que je n’achète que ce qui me plait, la marque n’a aucune incidence sur mon achat, mais qu’au vu du contexte économique actuel, je ne peux pas me permettre de mettre un salaire dans une paire de chaussures.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Petit edit, cet article ayant été écrit depuis un petit bout, je vous conseille d’aller lire celui de Beauté mode d’emploi, le blog de Lili sur la mode cheap et son blog de manière générale sur la mode à budget raisonnable. En plus, elle est jolie.